Houles dangereuses sur le littoral : La mer en furie

La météo l’avait prédit, la mer était très agité ces derniers 48h, notamment le long de la petite côte. La furie des vagues n’a épargné aucune zone côtière de la presqu’ile du Cap-Vert à Mbour ou presque. Dans la capitale, de la corniche Est (petite corniche) à Bargny, en passant par Rufisque où Thiawlène a encore subi les aléas de la mer agitée, Grand Mbao où environ une soixantaine de maisons ont été envahies par l’eau de mer, Thiaroye sur Mer, Yarakh, et Gorée où la liaison maritime (Dakar-Gorée) a été perturbée obligeant certains visiteurs à passer la nuit de dimanche à lundi sur l’Ile, c’est le même constat. Des maisons totalement envahies par les eaux ou endommagées, des matériels de pêche emportés ou jetés sur la terre ferme, s’ils ne sont pas tout simplement détruits. Les populations sinistrées et les autorités administratives et locales n’avaient que leurs yeux pour constater les dégâts et prendre des mesures préventives en attendant une solution définitive à la menace naturelle.