Horizon Sans Frontières : « Non à l’humiliation de Lamine Diack et… »

Non à l’humiliation de Lamine Diack et au refus du vote des migrants aux élections locales françaises dixit Horizon Sans Frontières.

La presse nationale et internationale ont largement commenté et analysé deux événements de portée historique à savoir la mise en examen de Monsieur Lamine Diack président sortant de l’ IAAF et le refus du gouvernement Hollande –Valls d’ honorer un des engagements électoraux majeurs du candidat de la gauche aux dernières élections présidentielles portant sur l’ application du vote des migrants aux élections locales.

Ces deux événements posent l’épineux problème de légale dignité de traitement d’acteurs publics et de citoyens engagés à des degrés divers dans le combat pour asseoir une société humaine reposant sur des valeurs universelles telles que la solidarité, la tolérance et le partenariat entre les peuples.

S’agissant en particulier de l’affaire Lamine Diack, nul n’est besoin de rappeler la personnalité, la sobriété, l’engagement d’un homme accompli qui a fait don de sa vie dés ses humanités universitaires. Un parcours remarquable !!!!

Plusieurs mandats successifs à la tête de l’IAAF et sous la pression ses pairs.
Curieusement au moment où la crise de la FIFA n’est même pas à sa « mi- temps » un sénégalais, un Africain, un militant convaincu du tiers monde est mis en examen dans une affaire de corruption.

Pourtant au delà de la présomption d’innocence qui n’a même pas été évoquée dans le cas Lamine Diack, l’ancien président de l’UEFA Michel Platini, candidat à la succession à la de BLATER à la tête de la FIFA a été pris en flagrant délit la main dans le sac avec plus d’un million de franc suisse.

Aucun procureur ne s’est auto –saisi. Une bonne partie d’une certaine presse le présente au dessus de tout soupçon. Pourtant une prestigieuse ONG Anglaise a averti l’opinion publique et le monde du sport sur l’absence notoire de leadership de Michel Platini et son incapacité à relever les défis qui interpellent le monde du Foot Ball.

C’est comme si c’était hier la dernière assemblée générale du FIFA.
Comment interpréter et comprendre cette situation dont l’unique objet est de discréditer un homme émérite qui fut champion de France d’athlétisme universitaire.
Parlons de la France : « ET SI LA FFRANCE N’ETAIT PLUS LA FRANCE »
Le premier ministre Manuel Valls vient de ranger dans les placards l’un des engagements de François Mitterrand jadis candidat de la gauche.

« Les migrants n’ont pas le droits de vote aux élections locales « dixit Manuel VALLS au moment où les « citoyens Européens « résidant en France ont le droit d’exprimer leur choix aux élections locales.
De qui se moque-t-on ?
Nous ne cesserons jamais de nous indigner et de revendiquer une égale dignité des acteurs impliqués dans la gestion des affaires de la cité.
L’humiliation du président Lamine Diack ne passera et horizon sans frontières exige la restitution sans délai de son passeport et la levée de son interdiction de sortie du territoire français.
Boubacar Seye
Citoyen Européen
Président d’horizon sans frontières