Hommage à Serigne Saliou Mbacké…8 ans déjà

28 décembre 2007 – 28 décembre 2015. Voilà huit (8) ans que Cheikh Saliou Mbacké nous quittait. Il emportait avec lui, à 92 ans, notre amour et notre affection. Mieux encore, notre respect et notre admiration pour rejoindre son vénéré père et maître, Serigne Touba Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké Khadimou Rassoul (Psl) après 17ans de Califat qu’il exerçât à la tête de la communauté mouride

HOMMAGE A SERIGNE SALIOU MBACKE
Des registres de condoléance auraient pu être ouverts pour recueillir les témoignages portés en la personne si charismatique qu’incarnait l’illustre saint homme qui a quitté ce bas monde pour une place de choix dans l’au-delà.
Tels registres en circulation au Sénégal, dans la diaspora, dans le monde auraient en trois jours de deuil gagné un record Guinness en termes de signatures recueillies en de pareilles circonstances de tristesse, de désespoir motivées par la disparition d’un homme qui incarnait de son vivant un leadership humain reconnu de commun avis. Serigne Saliou Mbacké était multidimensionnel dans son universalité sur mesure.
Revenant aux recueils de témoignages, Les mourides auraient donné de leur sang frais pour servir d’encre indélébile. Serigne Saliou Mbacké est tant aimé et fort respecté .Il reste que Serigne Saliou Mbacké nous a quittés tout en gardant en nous une place tout au fond de nos coeurs. (1.1)
Serigne Saliou Mbacké a enseigné tout au long de sa vie les qualités sublimes et non sublimées propres à tout homme, aspirant vers son Seigneur. Il était un homme hors pair :un homme de vertu, travailleur, généreux, plein de pitié, digne fils de Khadimou Rassoul. (1.2)
Les grands chantiers qu’il a ouverts, entretenus, managés portent la marque d’un homme visionnaire aux anticipations rationnelles :
Touba ville est inscrite dans le sillage des villes modernes du XXI ème siècle tout en conjuguant la dimension spirituelle et celle temporelle de ville sainte.
Khelcom est un lieu propice de formation, d’apprentissage, de travail où la foi est toujours en éveil. Les tous jeunes y trouvent la joie de vivre dans cet environnement qu’ils partagent avec les habitants.
Les rapports de toute nature à des degrés divers que Serigne Saliou Mbacké entraînait avec tout être humain en contact étaient gorgés de reconnaissance. Il était sur le chemin de Dieu, le raffermissement des liens fraternels en bandoulière.
Telle est une facette visible de Serigne Saliou Mbacké que nous avons connue dans la sobriété de l’accueil.
Dans la pratique de toujours, Serigne Saliou Mbacké a sitôt attiré notre attention sur sa conviction ultime de faire de l’éducation la base de tout développement. Serigne Saliou Mbacké a très tôt pris conscience des enjeux de la recherche du savoir dans le processus de construction du pays. Il a voulu nous faire bénéficier des retombées de tel investissement à visage humain.
Des milliers de tous jeunes enfants talibés se sentent orphelins. Nous qui devons promouvoir les enseignements de Serigne Saliou Mbacké et inscrire des actions fermes en terme de projets structurants. Les daaras de Serigne Saliou Mbacké sont des terrains d’investissement communautaire à l’honneur du guide. Lesquels terrains fertiles sont l’exercice des enseignements de la feuille de route laissée aux talibés que nous sommes. Nous qui eûmes à approcher Serigne Saliou Mbacké nonobstant son emploi de temps jadis si chargé et qu’il tenait à obéir à la lettre. (1.3)
Repose en paix Serigne Saliou Mbacké (S2V156) Amine (S2V157)
S2 V 42 :« Et ne mêlez pas le faux à la vérité. Ne cachez pas sciemment la vérité.»
S2V156 : « Qui disent, quand un malheur les atteint : Certes nous sommes à Allah, et c’est Lui que nous retournerons. »
S2V157 : « Ceux – là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde ; et ceux-là sont les biens guidés. »
(1) Base d’appréciation extraite du sermon de Serigne Saliou Mbacké lors de karité 2007.
(1.1) « Evertuons nous d’abord à toujours observer nos devoirs envers nos semblables plutôt que de réclamer les droits que ceux-ci nous doivent comme le recommande Serigne Touba. »
(1.2) « Nous exhortons les disciples mourides de persévérer dans la lecture du Coran laquelle tenait énormément le Cheikh. »
(1.3) « La réalité est que chaque disciple se doit de faire tout son possible et de persévérer à mettre sincèrement les enseignements du Cheikh en pratique même s’il ne parviendra pas toujours à s’y conformer de manière parfaite. »
SERIGNE SALIOU FALL Ibn SERIGNE MOUSTAPHA FALL Ibn MAME CHEIKH IBRAHIMA FALL
Consultant-Expert en Finance-PDG Islamic Finance Consultant Board-Personne Morale de la Daara Liggey Jamou Yalla.
Email : ssfallconsultant@gmail.com