Henri Camara, le «Lapin Flingueur» perd ses munitions

Le «Lapin Flingueur» a débarqué en 2003 à Wolverhampton, promu en Premier League, après avoir fait les beaux jours de Sedan, Grasshopper, Neuchatel et Strasbourg. Le montant du transfert s’élevait à 2,2 millions d’euros (1,4 milliard de FCFA) pour un contrat de 4 ans. Pour sa première saison, Henri inscrit 7 buts en 30 matchs de championnat. Cela ne convainc pas les Latics qui, relégués en D2, le prêteront au Celtic Glasgow la saison suivante, avant de le céder à Southampton en 2005. Le meilleur buteur de l’histoire des Lions ne s’éternisera pas chez les Saints puisqu’il n’y passe qu’une saison durant laquelle il inscrit 4 buts en 12 rencontres. Nouveau promu en Premier League, Wigan sollicite l’enfant de Karack qui signe un nouveau contrat (2005-2006). Il marque 12 buts en 29 matchs et contribue à sauver son club de la relégation. Cependant, le joueur formé au Jaraaf ne confirme pas la saison suivante (2006- 2007) avec seulement 6 réalisations en 23 matchs. Prêté à West Ham (2007-2008), Henry est confronté à une cascade de blessures qui gâchent sa saison. Le détenteur du record de sélections en équipe nationale (99) ne dispute que 10 matchs au cours desquels il ne parvient pas à scorer. De retour à Wigan (2008-2009), le «Lapin Flingueur» est confiné au banc à cause de la rude concurrence de joueurs comme Emil Heskey et Amr Zaky. Il sera de nouveau prêté à Stoke City (2008-2009) où il ne dispute que 4 rencontres pour aucun but inscrit. L’aventure anglaise d’Henry Camara se termine à Sheffield United (2009-2010), en Championship. Le club échoue dans sa tentative de montée et Henri quitte définitivement l’Angleterre pour la Grèce.
Stades