Haut Conseil des collectivités territoriales : Tanor ou Alé Lô

Ce n’est pas encore joué pour Ousmane Tanor Dieng « pressenti » à la tête du Haut Conseil des Collectivités Territoriales. Si l’on en croit le quotidien L’Évidence, le président de l’Alliance des ruraux pour l’émergence du Sénégal (Are-Sénégal), Alé Lô, serait « un prétendant » à la présidence du Hcct.
En tout cas, le comité de pilotage d’Are-Sénégal a estimé, dans un communiqué, que « le profil le mieux indiqué de nos jours pour présider aux destinées de cette nouvelle institution est sans conteste le président Alé Lô ». Le comité de pilotage met en avant plusieurs arguments parmi lesquels le fait qu’Alé Lô, premier intellectuel à s’investir à la base comme président de conseil rural, est l’initiateur de l’Association nationale des conseils ruraux, puis fondateur de l’Union des associations des élus locaux. Pour les membres d’Are-Sénégal, « le président Alé Lô est une référence en matière de politique de décentralisation et de politique de développement fort de ses 15 ans de parlementaire ».