GOR CA WAX JA de la côte d’Ivoire accuse un membre du consulat proche de…Souleymane Jules Diop

Dans le cadre de l’organisation du référendum du 20 Mars 2016, le mandataire du front GOR CA WAX JA  de la Côte d’Ivoire  a déposé (dans les délais au consulat du SÉNÉGAL)  la liste complète  des représentants dans les bureaux de vote et les mandataires.
Nous dénonçons  la partialité  de Mr Yankhob NEGRI, vice consul qui prétend avoir le pouvoir  d’éliminer des mandataires de notre front pour le motif que ces citoyens avaient hué Souleymane Jules. Mr NEGRI dit chercher à avoir  des élections apaisées.
Nous rappelons à ce dernier qu’il n’est pas au-dessus  du code électoral qui garantit à chaque citoyen inscrit dans la juridiction de représenter le Front qui l’a mandaté.
Nous avertissons solennellement Mr NEGRI qu’il assumerait toutes les conséquences d’un abus de pouvoir.
Nous n’accepterons aucune forfaiture de diplomates marron encagoulés  qui font honte à la République. Ces actes d’un autre âge  seront combattus par tous les moyens légaux et légitimes.
Nous engageons tous les responsables  des 70 partis et organisations engagés dans le Front à prendre leur responsabilité en exigeant  le respect  des pertinentes dispositions de la loi électorale.
Partout dans le monde, nous rappelons à nos mandataires et représentants de s’armer du code électoral et du guide (mis à leur disposition) pour s’opposer à la fraude.
Nos adversaires ont paniqué et sont convaincus de leur défaite historique.
Après les scènes de violence à Touba, à Thiès et à Dakar, il ne leur reste que les manipulations frauduleuses du processus électoral.
Le NON massif  s’est confirmé  par la déferlante ROSE dans le pays et au niveau de la diaspora debout.
Le plébiscite du NON signifiera la perte de la légitimité  par Macky SALL qui devra en tirer les conséquences notamment  sa démission. Sinon le peuple  va le démissionner.

Front GOR CA WAX JA  de la Côte d’Ivoire