Gambie : La vidéo qui montre la tyrannie de Yahya Jammeh

Le gouvernement gambien commet de graves violations des droits humains à l’encontre de personnes considérées comme des détracteurs et des opposants politiques, perpétuant un climat de terreur et de répression dans le pays, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui.

Ce rapport de 81 pages, intitulé State of Fear: Arbitrary Arrests, Torture, and Killings (« État de terreur : Arrestations arbitraires, torture et meurtres »), décrit la situation en matière de droits humains en Gambie depuis que le président Yahya Jammeh a pris le pouvoir en 1994 et a réprimé impitoyablement toute forme de contestation. Les forces de sécurité de l’État et des groupes paramilitaires semi-clandestins commettent des exécutions extrajudiciaires, des arrestations et des détentions arbitraires, et font disparaître des personnes de force, poussant des centaines de Gambiens à fuir ce petit pays, connu surtout à l’étranger en tant que destination touristique. La plupart des abus documentés dans le rapport ont été commis entre 2013 et 2015.