Gakou fait le triomphe du « NON » à Louga…Il marche sur les terres de l’APR

Après le département de Mbour, le Grand Parti continue sa tournée nationale dans le cœur du Ndiambour, à Louga chef-lieu de la Région. Déclaré persona non grata par l’édile de la commune et non moins Ministre délégué chargé de la micro-finance et de l’économie solidaire, les militants du département ont tout de même tenu à accueillir El hadji Malik Gakou les 04 et 05 mars. Une visite qui a permis au leader du Grand Parti de lever un coin de voile sur son projet économique.

Nichée sur la nationale 2, la commune de Ngaye a réservé un accueil chaleureux au Président du Grand Parti. L’étape de la capitale Sénégalaise de la chaussure a permis à Malik Gakou d’exprimer l’importance qu’il accordait à l’artisanat. Un intérêt particulier qui devrait se traduire par la mise en œuvre d’une démarche globale de mise en mouvement et en synergie des acteurs locaux de la filière cuir.
Le développement est un processus historique et un projet idéologique. Il procède du rapport réel entre passé et présent des sociétés concernées se traduisant par une plus forte capacité d’action de ces sociétés sur elles-mêmes.
Le Président Gakou prône, par conséquent, une stratégie qui vise à créer un environnement propice à la valorisation de la filière cuir. Elle passera précisément par un soutien aux artisans de Ngaye leur permettant de s’adapter aux nouvelles règles de jeu du commerce régional et mondial. Mais également par une intégration dans le processus des spécificités propres à la localité.
Le président du Grand Parti est d’avis qu’il faudrait travailler sur toute la chaîne de valeur, de la tannerie aux produits finaux, par un processus concret d’organisation de l’avenir de Ngaye Mékhé découlant des efforts conjoints de la population concernée, des acteurs socio-économiques et en phase avec les orientations d’une économie solidaire et durable.
Le Grand Parti juge insignifiant et impertinent l’action du gouvernement Sénégalais en direction de la filière car elle se résume à l’édification d’une maison de l’outil alors que les artisans de Ngaye ont plus besoin d’une structuration de leur cadre global d’exercice. Avant de reprendre la route pour Louga, Malik Gakou a exhorté les Sénégalais au culte de la préférence nationale et du consommé local pour permettre au label ‘’Dallu Ngaay’’ de jeter les bases d’un développement local et territorial.
LE NIANI BAGN NA DE LOUGA
C’est dans une salle des congrès pleine comme un œuf que le Président du Grand Parti a clamé toute son inquiétude de la situation politique nationale qui reflète bien le principe d’asymétrie décrit par Paul Slovic sur l’extrême fragilité de la confiance et le long cheminement pour en rebâtir les fondements, une fois celle-ci brisée. Le Wax Waxét du Président Macky SALL vient de briser le dernier pan de confiance qui restait entre le peuple Sénégalais et les acteurs politiques.
Walter Lippmann considère la démocratie représentative comme seule gage d’une paix sociale. Les élites prennent les décisions et le peuple, par le vote, joue son rôle de contre-pouvoir permettant d’éviter toute dérive totalitaire. Pour le président du Grand Parti, c’est toute la quintessence de l’expression du NON pour les consultations référendaires du 20 mars prochain.
LA VICTOIRE DU SENEGAL FACE AUX DERIVES DE MACKY SALL ET SON CLAN
En ce qui concerne les menaces de ce Bouffon de Moustapha Diop, maire de Louga, le Grand Parti lance un appel au peuple Sénégalais pour plus de vigilance et de responsabilité. Le Sénégal se fera dans le calme, la sérénité et la paix. Au-delà des organisations politiques, nous formons le peuple Sénégalais, indivisible et solidairement responsable du renforcement et de la préservation du patrimoine national intact pour les générations futures.
MAMADOU BADIANE (GAINDE DTK)
ndellabad@gmail.com