Forte progression du secteur primaire au Sénégal

Le secteur primaire (hors agriculture et sylviculture) a enregistré une forte croissance mensuelle de 8,7%, au mois de novembre 2015, indique dans une note de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

« Ce rebond est imputable aux performances du sous-secteur de l’élevage (plus 12,7%), atténuées par la baisse des débarquements la pêche (moins 13,1%) », explique la DPEE.

La contraction de ce dernier sous-secteur est attribuable à sa composante industrielle qui a enregistré une forte baisse de 52,4%.

Sur un an, souligne la DPEE, l’activité du secteur primaire a progressé de 3,9%, en novembre 2015, en liaison avec le sous-secteur de l’élevage (plus 7,3%), les débarquements de la pêche s’étant contractés de 15,5%.