Festival Salam: Youssou Ndour s’explique!

Le Grand théâtre a vibré ce week-end aux rythmes des chants religieux lors de l’ouverture du festival Salam qui referme ses portes le 25 juin prochain à Daniel Sorano. Youssou Ndour explique qu’en initiant ce festival, son intention est de rendre grâce à Dieu et célébrer notre religion (l’Islam). «Ce n’est plus mon festival, mais celui du Sénégal et de tous les musulmans du monde. Une contribution dans un contexte où un peu partout dans le monde les gens perçoivent autrement l’Islam.

Et donc montrer une belle image de cette religion. Dans l’islam, le premier mot connu est «assalamou aleykoum» qui signifie «paix à tout le monde». D’où le nom du festival «Salam», dit-il. «On est en train de faire le maximum, tout notre possible, pour défendre notre religion face à toutes les personnes malintentionnées qui critiquent l’Islam. Car, on ne doit pas l’accepter» ; ajoute-il.

Par ailleurs, Youssou Ndour indique qu’à travers ce festival, il veut aussi consolider ce que que nous avons comme richesse culturelle, ici au Sénégal. «Nous avons de grands chanteurs et une centaine de diversité que l’on veut promouvoir. Et, en même temps, inviter des pays étrangers comme l’Egypte, le Maroc et d’autres pays pour renforcer la dimension internationale du festival», dit-il.