Fatima, une déficiente mentale retrouvée le crâne écrabouillé

Une affaire douloureuse défraie la chronique dans la ville de Louga depuis quelques jours. La jeune Fatima, déficiente mentale, très connue des lougatois de par son physique de mongole, était connu de presque tous tant elle attirait de par son comportent parfois amical à l’endroit des riverains qu’elle ne cessait de harceler pour leur exiger des pièces de monnaie. Une attitude à la limite amusante et qui faisait de Fatima une icône de la ville. Mais depuis trois jours, c’est avec consternation que les lougatois reparlent d’elle.
Elle aurait disparu de son domicile familial, comme à ses habitudes, mais cette fois, pour ne plus rentrer. L’inquiétude s’installe dans sa famille à la veille du Magal et une battue est organisée pour retrouver la fille Fatima qui amusait beaucoup les riverains. Des heures et des jours, aucun indicateur pour retrouver trace de la fillette âgée environ de seize ans. En milieu de semaine, la nouvelle d’un corps abandonné à la suite d’un accident à la sortie de la ville de Louga, sur la route de Saint Louis parvient à la famille encore sous le choc de la disparition injustifiée de Fatima A la morgue de l’hôpital régional de Louga où des membres de sa famille se sont rendus, on découvre, hélas que c’est le corps sans vie de la très recherchée Fatima qui est logée dans un tiroir, la tête complètement écrabouillée.
Plus de doute, Fatima est morte, Louga endeuillée par la perte d’une fillette certes, mais devenue une icône de par ses rapports avec les lougatois du quartier Montagne surtout. La nouvelle se répand vite et la ville consternée s’interroge. Et aux premières constatations, il ressort qu’elle aurait été violemment heurtée par un véhicule qui se serait ensuite enfui. Une thèse soumise à une enquête qui déterminera le vrai mobile de cette mort atroce de la jeune Fatima que sa famille et avec elle, les lougatois pleurent.
Elle a été inhumée ce jeudi à Louga où les populations se remettent difficilement de perte d’un être qui était bien connu du décor de la ville de Louga.
LOUGA WEB MEDIAS