Entre 2008 et 2010, plus de 4000 étudiants ont perçu des montants supérieurs au taux fixé

La Cour des Comptes a révélé qu’entre 2008 et 2010 4253 étudiants ont perçu des montants supérieurs au taux dont ils sont normalement bénéficiaires aussi bien au Sénégal qu’à l’étranger.
’’Il a été décelé que des étudiants ont effectivement perçu des montants supérieurs au taux dont ils sont normalement bénéficiaires. Pour l’année 2008, cette situation concerne 25 étudiants, pour l’année universitaire 2009, les excédents de paiement concernent 4193 étudiants et en 2010, 35 étudiants ont perçu un taux supérieur à la normale’’, lit –on dans le rapport.
Aussi, le document fait état de ’’plusieurs boursiers non répertoriés dans le fichier des bacheliers du Sénégal’’.
’’Concernant les aides, la comparaison entre le fichier des bénéficiaires et le répertoire des bacheliers révèle 179 enregistrements de bénéficiaires d’aides non concordants sur un total de 38918 étudiants sur la période 2008 à 2010’’, selon le rapport 2013 de la juridiction des comptes publics.
Pour les bourses, poursuit la même source, ’’la comparaison laisse apparaître 241 enregistrements de boursiers ne se retrouvant pas sur la liste des bacheliers sur un total de 75102 sur la période 2008 à 2010’’.
Aussi, ‘’il ressort du contrôle des données du système informatique qu’il est possible que le mêmenuméro de Carte Nationale d’Identité soit enregistré plus d’une fois dans le système informatique’’.
La Cour des Comptes recommande à la direction des bourses de réserver un local adapté aux archives et mettre en place un système d’archivage adéquat d’une part et de procéder à la création d’un dossier individuel unique et centralisé pour chaque bénéficiaire