Energie renouvelable…Les acteurs mettent sur pied le Coperes

Une nouvelle structure, devant évolué dans le secteur de l’énergie renouvelable,  a été mise sur pied ce mercredi à Dakar. Dénommé du Conseil patronal des énergies renouvelables du Sénégal (Coperes), cette nouvelle structure dirigée par  l’ancien ministre de la  Santé, Abdou Fall, vise à  faciliter les conditions d’accès du secteur privé aux marchés de l’énergie renouvelables. D’après Madame Ngoné Diop Niasse, trésorière  du Coperes, la politique cette nouvelle structure va s’inscrire  dans l’objectif fixé par notre pays d’atteindre 20% d’énergie renouvelable d’ici 2017. «Le secteur privé des énergies renouvelables est en train de mettre en œuvre divers projet allant dans ce sens allant dans ce sens. Une expertise   nationale s’exprime dans toutes les filières des énergies renouvelables » a indiqué Madame Niasse. Selon elle, 10 partenaires internationaux se sont engagés se sont engagés, lors de la Cop 21, à affecter d’important financement au Sénégal en vue d’assurer la production de 10 gigawatts d’Energies renouvelables à  l’horizon 2020. «Au regard de toutes ces opportunités, qui nous offrent une perspective exceptionnelle d’exploitation de nos endogènes de souveraineté énergétiques , il est de notre devoir de mieux nous  organiser et de mettre en   place des mécanismes de concertation et de coopération entre acteurs concernés en vue de faire tirer à notre pays, notre sous-région et notre continent, le meilleur parti de possibilités de cet environnement » lance-t-elle. De la conviction de Madame Niasse « Les enjeux climatiques, l’avenir de la  planète se joue sur le continent africain»