Elle est condamnée à 7 ans de prison pour avoir enterré vivant son nouveau-né

Le tribunal a jugé la prévenue Oumy Samb poursuivie pour les délits d’infanticide. Les faits qui remontent au 23 aout 2013 se sont déroulé à Touba. La prévenue coupable avait accouché d’un enfant de 9 mois qu’elle a inhumé dans un endroit inconnu. L’auteur de cette grossesse est un vieux du nom de Pape Diop, un agent de la Senelec qui aurait rendu service à cette dame mariée dont l’époux se trouve hors du pays. Finalement le tribunal l’a condamnée à 7 ans de travaux forcés.