El Hadj Diouf, l’envol brisé chez les Reds

Arrivé à Liverpool après le Mondial 2002 pour un transfert estimé à 18,5 millions d’euros (12 milliards de FCFA), El Hadj Diouf était attendu comme la future star des Reds. Cependant, le Ballon d’Or africain 2001 et 2002 ne s’est jamais imposé aux côtés de Steven Gerrard et compagnie. Pour sapremière année, Dioufy avait disputé 29 matchs de championnat pour ne trouver le chemin des filets qu’à 3 reprises. La deuxième année est même catastrophique puisqu’il n’a inscrit aucun but en 26 matchs disputés. Sa saison moyenne et ses relations tendues avec Gerard Houiller poussent les propriétaires d’Anfield à le prêter à Bolton, pour la saison 2003-2004. Présenté alors comme la nouvelle star des Wanderers, ses statistiques n’ont cependant pas été impressionnantes. En quatre saisons, le vice-champion d’Afrique 2002 avait inscrit 21 buts en 114 rencontres. Loin des performances d’un Demba Ba, auteur de 7 buts en 12 matchs avec West Ham (2011) et 16 buts la saison suivante avec Newcastle en 34 matchs (2012). En 2008-2009, la Bad Boy prenait la direction de Sunderland où il rejoignait l’ancienne star de Manchester United, Roy Keane. En 14 matchs de championnat joués avec les Blacks Cats, il ne marquait aucun but. L’aventure anglaise de Diouf en Angleterre se termine à Blackburn où il a évolué de 2008 à 2011 inscrivant 4 buts en 60 rencontres. Le quart-finaliste de la Coupe du monde 2002 jouera ensuite en division inférieure à Doncaster (2011-2012) et Leeds (2012-2014).
Stades