Deux jeunes tués par un convoi à Ziguinchor

En mission de prospection pour préparer la visite du ministre de l’éducation Nationale dans la région Sud ce vendredi, le convoi de l’Inspecteur d’Académie de Ziguinchor, a mortellement fauché hier, après-midi deux jeunes à bord d’une moto «jakarta» dans le village de Koudioubé, non loin de Diouloulou.

Les deux jeunes, originaires du village de Katak, ont été mortellement fauchés par le convoi l’Inspecteur d’Académie de Ziguinchor. Ils étaient à bord d’une moto «Jakarta» lorsque le convoi de l’Inspecteur d’Académie de Ziguinchor accompagné de l’IEF de Bignona et de cellule de communication de l’IA a violemment heurté leur moto dans le village de Koudioubé.

Ils ont rendu l’âme sur le coup à la stupeur générale des autorités académiques très émues. Apres cet accident mortel survenu aux environs de 16 heures, les autorités académiques ont dû attendre quelques minutes avant l’arrivée des gendarmes pour faire le constat. Les deux corps ont été acheminés à Diouloulou.

La visibilité réduite par la poussière consécutive à l’état latéritique de la piste serait à l’origine de cet accident mortel selon les témoins. Un drame qui risque de compromettre sérieusement la visite du Ministre de l’Education dans la zone endeuillée par la mort de ces jeunes, la trentaine.

Le moral au plus bas en ce moment chez les autorités académiques qui ne comprennent toujours pas ce triste sort. Les préparatifs de cette visite pourtant très attendue du ministre accusent ainsi un sacré coup dur.

Rappelons que cet accident mortel est survenu au moment où l’Inspecteur d’académie de Ziguinchor et son équipe revenaient d’une mission de prospection dans la zone en prélude à la visite du ministre de l’Education Nationale, Serigne Mbaye Thiam attendu ce vendredi à Ziguinchor.

Ce drame qui a fait deux morts hier, mercredi survient vingt-quatre heures après qu’un camion a mortellement heurté un militaire à Karong, dans la zone de Diouloulou.