Déthié Faye : « Macky doit décrisper la situation et créer les conditions d’un dialogue »

Les services en charge de la communication du palais ont annoncé la volonté du Président de la République d’ouvrir des concertations avec les partis politiques et les mouvements de la société civile sur le référendum du 20 mars 2016 ;
Si cela est vérifié, il est permis de se demander quels sont les éléments nouveaux qui ont pu justifier cette décision soudaine de dialoguer.
Peut-on arrêter seul ses points de réforme constitutionnelle, fixer sa date de référendum pour l’adoption de sa Constitution, ensuite inviter à des échanges et espérer être pris au sérieux ?
Ne cherche-t-on pas à donner du crédit à un acte solitaire qui ne finit pas de révéler son impopularité ?
Le Président de la République doit pour décrisper la situation et créer les conditions d’un dialogue fécond, annuler le décret portant convocation du collège électoral, pour engager avec les partis politiques, les mouvements de la société civile et les autorités religieuses, une concertation sincère sur les réformes qui répondent aux attentes du peuple sénégalais.
Toute autre démarche ne serait que de la diversion destinée à donner une avance au camp du « oui » qui a déjà démarré sa campagne. Une telle ruse ne saurait passer.

Déthié FAYE
Président de la C.D.R/Fonk sa kaddu