Déthié Faye du CDR : « La situation actuelle n’est pas favorable à un dialogue… »

Convergence pour la Démocratie et la République
C D R/ Fonk sa kaddu

La situation actuelle du Sénégal n’est pas favorable à un dialogue politique serein, sincère et inclusif.
Les contentieux sont nombreux et le pouvoir ne se presse pas pour leurs trouver une issue heureuse.
L’Assemblée Nationale qui est le reflet de l’état de notre démocratie, renvoie à l’opinion nationale et internationale, l’image traumatisante d’un corps atteint d’un virus incurable.
Dans un tel contexte, la seule urgence en matière de révision constitutionnelle, c’est le référendum sur la réduction du mandat de 7 à 5 ans et son application au mandat en cours. La souveraineté appartient au peuple. « Aucune section du peuple, ni aucun individu, ne peut s’attribuer l’exercice de la souveraineté ». Le Conseil Constitutionnel qui est une section du peuple ne peut s’opposer à l’exercice de cette souveraineté.
Les autres réformes annoncées par Monsieur le Président de la République lors de son message à la nation pourront, être adoptées par la voie parlementaire, en ayant une claire conscience que l’impact de celles supposées consolider la démocratie et l’Etat de droit, sera négligeable tant qu’il n y aura pas une véritable séparation des pouvoirs.

Pour la C D R/ Fonk sa kaddu
Le Président
Déthié Faye