Des policiers ignorent un ordre de Macky Sall

« Je dois préciser, pour le regretter, que nous notons effectivement des résistances de la part de certains agents et officiers de police judiciaire qui rechignent encore à appliquer le nouveau texte encadrant les dispositions du règlement 05 de l’Uemoa qui prévoit la présence de l’avocat aux côtés de son client, dès les premières heures de son interpellation. »

Le nouveau Bâtonnier de l’Ordre des avocats, Me Mbaye Guèye, tire ainsi la sonnette d’alarme sur une violation d’une disposition que le chef de l’État veut voir appliquée.

Me Guèye ne désespère pas, mais se veut ferme. Il met en garde : « Nous osons penser qu’il s’agit juste de dernières résistances d’une longue pratique ancrée dans les mœurs, mais qui ne doit plus avoir cours dans notre pays. Nous saisirons, dans un premier temps, de la question, toutes les autorités compétentes, alors surtout que le président de la Réublique a déjà demandé que l’Administration applique les dispositions du règlement 05 de l’Uemoa. Nous espérons que cette saisine suffira. Mais nous tenons à rappeler qu’aucun agent ou officier de police judiciaire ne peut violer impunément les droits de la défense.