Des perdants en colère : « Gor ca wax ja » accuse Macky et son clan et décide de saisir le FMI et la BM

La Coalition « Gor ca wa ja » a annoncé, hier jeudi, qu’elle rejette les résultats du référendum du 20 mars 2016. Idrissa Seck et Cie estiment que le scrutin a été entaché de fraudes, d’achats de consciences et que « 75,87% des électeurs ont choisir de s’abstenir ou de voter Non ».

La coalition Gor ca wax ja ne reconnait pas les résultats du référendum du 20 mars 2016. Selon elle, les résultats issus des urnes manquent de crédibilité parce qu’ayant été rejeté par plus de la moitié des citoyens. « 75,87% des électeurs ont choisir de s’abstenir ou de voter Non. Il est clair que le rejet qui a été opéré par les Sénégalais aurait été encore plus massif si le Oui n’avait pas été artificiellement gonflé par des pratiques répréhensibles du président de la République et de son clan », a affirmé le porte-parole de la coalition, Mamadou Diop Decroix, lors d’une conférence presse tenue au terme d’une rencontre d’évaluation sur le référendum.

Au total, 2.163.696 votants ont été enregistrés lors de cette consultation sur 5.504.592 inscrits, soit un taux de participation de 38,26%, selon la Commission nationale de recensement des votes (CNRV). Cette structure crédite la victoire du Oui avec 62,9% contre 37,1% pour le Non. Mais, pour la coalition, ce scrutin a été entaché de graves irrégularités lors de la campagne comme le jour du scrutin. « Nous avons également dénoncé les achats de conscience. La loi électorale prévoit et punit expressément l’achat de vote en son article L 104. Or, de très nombreux compatriotes, hommes et femmes ont été témoins de l’achat public de centaines de milliers de votes partout dans le pays et dans la diaspora », a-t-il fait remarquer avant d’ajouter que « ces achats de conscience ont été opérés dans les maisons, dans les centres de vote ou leurs abords ».

Aussi, de l’avis de Decroix, « beaucoup de personnages supposés influents dans tous les milieux, y compris dans les milieux de la presse, ont dû apporter leur contribution au Oui à coût de dizaines et de centaines de millions ».

2 Comments

  1. cette situation montre combien l opposition politique sénégalaise manque d arguments valables pour expliquer leur revers historiques lors du référendum. nous espérons les voir revenir à de meilleurs sentiments et faire leur méa culpa. au lieu de ça, le front du non continue à émettre des informations mensongères qui n honorent en rien la jeune démocratie sénégalaise.

  2. VOUS VOUS TROMPEZ DE CHEMIN ICI C’EST LA BANQUE MONDIALE ET FMI ,VOUS DEVREZ ALLER A LIPRES OU DALAL KHEL NDAKH DORYI GNO METI TE YAGUE .

Les commentaires sont fermés.