Des Mbacké Mbacké contre les propos de Serigne Bass Abdou Khadre

Nous ne sommes pas d’accord !

Par Chouhaibou MBACKE

SG Convergence Africaine pour la Réforme (C.A.R)

En écoutant religieusement le porte-parole du Khalif général des mourides, lors de la visite du président Macky Sall à Mbacké Kadior en guise de propagande sur la victoire du OUI pour le référendum du 20 mars prochain, nous, mourides, sommes tous choqués du discours politique tenu par le porte-parole.

C’est désolant, regrettant voire affligent que le discours ne soit pas différent avec celui que tiennent les partisans du président de la République.

Comme si on était dans un meeting politique ordonnant sans aucune ambiguïté les disciples de voter OUI grâce à un soit disant bilan positif.

En listant les réalisations du président de la République, l’orateur cherche à influencer l’électorat d’obédience mouride ce qui l’a même poussé de soutenir que le khalif avait plus d’espoir au candidat Macky Sall qu’aux autres. Ce qui est une affirmation grave pour l’avenir de la tarikha.

On se demande si demain le Khalif recevra l’opposition, quel discours tiendra notre cher orateur à leurs endroits ? Listera-t-il aussi leurs réalisations à Touba lorsqu’ils étaient décideurs ? Certainement non ! Et ce genre de discours et cette façon de faire risquent de créer des amalgames qui discréditent la parole sacrée du Khalif.

Macky Sall n’a pas fait à Touba ce que ses prédécesseurs n’ont pas su faire. Chacun des présidents passés avaient marqué son empreinte sur le développement économique et social de la ville sainte de Touba. On ne peut pas nous faire croire que Macky a fait à Touba mieux que Wade ou même mieux que Diouf ou Senghor. Chaque époque à ses exigences. Cheikh Mouhamadou Falilou Mbacké avait le soutien de Senghor, Serigne Abdoul Ahad avait le soutien de Diouf et en fin Serigne Saliou, Elhadji Bara ainsi que Serigne Sidy Moukhtar, tous trois, avaient le soutien de Wade avant son chute. Les milles hectares de Massalikoul Jinan que Wade a offert à la communauté mouride en demeure une preuve palpable. Compte tenu de son poids démographique et sa sainteté, Touba devrait bénéficier de la part de l’Etat plus d’infrastructures à savoir des hôpitaux, des forages, des gares routières etc…

Cheikh Sidi Moukhtar est équidistant des politiciens et les discours qu’on tient à son nom doivent être ainsi parce qu’il a des talibés dans le pouvoir et dans l’opposition, et c’est ça qui a fait que même en 2012 il n’avait pas affiché son soutien à aucun des candidats qui briguaient le suffrage des sénégalais.

Nous sommes des mourides et restons à l’être jusqu’à notre dernière souffle mais nous n’acceptons pas qu’on joue avec notre croyance en Khadimoul Rassoul.

Votons NON pour l’honneur.

1 Comment

  1. Bien dit, Serigne Bas à gagner aussitot le gros lot avec le 4×4 que Macky lui a offert tout en oubliant pas de la teinter en marron.
    Il doit savoir qu’il n’a pas le droit de servir de pareils discours au nom de la tarikha mouride.

Les commentaires sont fermés.