Des enseignants radiés de la fonction publique ?

Après les coupes sur les salaires, les réquisitions, l’État a sorti de sa besace l’arme absolue pour faire plier les enseignants grévistes. Il menace de radier tout bonnement de la Fonction publique ceux qui ne rendront pas les notes des élèves et continueront de bouder les conseils de classe. Les concernés ont jusqu’à mardi pour rentrer dans le rang.

Selon Le Quotidien de ce samedi, 5000 enseignants sont menacés de révocation avec suspension du droit à la pension, pour le fonctionnaire, de licenciement sans préavis, ni indemnité autre que, le cas échéant, l’indemnité compensatrice de congé, pour l’agent non-fonctionnaire.

Un durcissement de ton qui risque braquer les camarades de Mamadou Lamine Dianté du Grand Cadre qui, selon Le Quotidien, attend de recevoir notification de la décision du gouvernement pour réagir.