Des Des chefs religieux organisent des journées culturelles au Cices ou au Grand Théâtre, pour se faire de l’argent

Des chefs religieux organisent des journées culturelles à Dakar dans des milieux chics, au Cices ou au Grand Théâtre, pour se faire de l’argent.

C’est la nouveauté ou dans l’air du temps. Les Cheikh organisent des journées culturelles à Dakar dans des milieux chics, au Cices ou au Grand Théâtre, pour se faire de l’argent. Ce qui explique les nombreux « Thiant » dans la capitale.Seulement, ces initiateurs de journées culturelles ne les organisent jamais dans leur ville natale. Ces cheikh prennent comme prétexte des journées dédiées à leur père, mère ou grand père etc. Ce qui est bizarre dans ces journées, ils leur font parrainer par des hommes d’affaires. Et lors de ces journées ni le saint Coran encore moins des khassaides ne sont au programme. On n’entend que des discours politiques, du « samba mbayaane et des gaarou waalé ».