Des chinois dans le parc industriel de Diamniadio…Ils promettent 1000 emplois en 2017

Une délégation de plus de 30 chefs d’entreprises chinoises s’est rendue, hier, sur le site du parc industriel international de Diamniadio. En compagnie de son Excellence Mme l’ambassadrice de Taï, ces hommes d’affaires chinois sont venus faire l’état des lieux en vue de la mise en service des hangars opérationnels. En effet, l’entreprise Cnh a saisi l’occasion pour confirmer son implantation dès 2017, avec à la clé la création de 1000 emplois dans sa première année. Aussi, d’autres entreprises chinoises se sont signalées pour l’obtention de trois hangars de 7200m2 chacun. Sous la conduite de l’Agence d’aménagement et de promotion des sites industriels (Aprosi), ce projet de Parc industriel international de Diamniadio, l’un des projets phares de Macky Sall lancé en 2014, va bientôt démarrer ses activités, selon le responsable des travaux. La construction du site étant confiée aux Chinois de la Cgco.

Il faut dire que c’est un site habitable, accessible et sécurisé qui a fini de prendre forme et dans lequel on pourra trouver des services administratifs, un guichet unique, des banques, des logements, des espaces verts, etc. Ce qui a réjoui l’ambassadrice de Taï, selon qui, «la création d’une zone industrielle a été la clé de réussite de la Chine en 1978». Aussi a-t-elle félicité et encouragé le Sénégal dans cette option en promettant l’accompagnement du gouvernement chinois. Le Directeur général de l’Aprosi, Momath Ba, s’est aussi félicité de la venue des industriels chinois, notamment les directeurs des Chambres de commerce et de manufacture légère. Il a salué la délocalisation des firmes chinoises et les opportunités d’emplois générées par ce partenariat entre la Chine et le Sénégal. Et il a rappelé que le Parc industriel international de Diamniadio, d’un coût de 20 milliards de francs Cfa, va créer plus de 20 000 emplois dans sa première phase d’exploitation.