Déportation de Karim…Le silence coupable de Wade…Et de Viviane

Depuis le 24 juin, personne n’a entendu l’ancien président Abdoulaye Wade et son épouse Viviane VERT WADE ?

Le vendredi 24 juin, ce fut la grâce de Karim Wade. Gracié par le président de la république, Macky Sall, il a préféré partir vers le Qatar à bord d’un jet privé plutôt que de rallier la France où se trouve sa mère, sa sœur, son père et ses filles.

Mais Karim Wade est parti au Qatar…Et depuis son élargissement dont personne ne connaît les contours (en dehors de Madické Niang, le premier libéral du Palais devant Ousmane Ngom), Me Abdoulaye Wade, l’ancien président qui pète la forme et qui entend très bien depuis un bon moment (sans appareil auditif) n’a pas un seul mot sur la « déportation » de son unique garçon. Et il n’est pas le seul à être muet.

Mme Viviane WADE, l’ancienne première Dame qui était toujours la première à réveiller la salle 4 du tribunal de la CREI (Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite), n’a pas pipé un seul mot depuis la sortie de taule de son fils. Aucun sentiment visible…Aucun remerciement aux militants qui se sont battus pendant les trois années de détention de son fils.

Mais pourquoi Wade et Viviane se taisent ?

Ils ont un fils en prison. Ils ont souhaité sa sortie. Alors, ils prennent des avocats qu’ils payent très chers presque 1 million FCFA d’honoraires. Eh oui ! Wade et Viviane payait 1 million par jour aux avocats de la défense. Ces derniers se battent au prix de leur liberté partout.

Maintenant que Karim est libéré par une « GRÂCE », on entend plus personne. Ni Wade…Ni son épouse.

Mais diantre ! Que se passe-t-il à Versailles chez Wade ?

Penda Sow pour xibaaru.com