Démission d’Ousmane Ngom: le maire de Bignona va-t-il devenir député du PDS ?

Suite à la démission de Souleymane Ndéné Ndiaye, le professeur Iba Der Thiam a fait son entrée à l’assemblée nationale. Ceux qui venaient successivement après Iba Der Thiam étaient Mamour Cissé, Aliou Sow et Mamadou Lamine Keita. Ce mercredi 23 mars, Ousmane Ngom a rendu sa démission de l’assemblée nationale, il devait normalement être remplacé par Mamour Cissé. Seulement, celui-ci a déclaré récuser le poste pour des questions d’éthique et de morale car il a démissionné du PDS pour reprendre les activités de son parti, le PSD/ Jantbi. Après Mamour Cissé, c’est Aliou Sow qui devait suivre sur la liste du PDS. Il faut toutefois noter qu’Aliou Sow aussi a quitté le PDS pour créer son parti, le Mouvement des Patriotes pour le Développement (MPD/Ligguey). Il a reçu le récépissé de son parti depuis le 03 septembre 2015. Si on applique la loi qui dit que, quand un député démissionne de son parti, il perd son mandat, on est en droit de penser qu’Aliou Sow ne peut plus être député au nom du PDS qu’il a quitté volontairement. D’ailleurs, pour les mêmes raisons d’éthique et de morale, on ne voit pas Aliou Sow accepter ce poste. Arrive sur la liste, le maire de Bignona Mamadou Lamine Keita. Il faut rappeler que même s’il est parmi les réformateurs du PDS et a souvent des problèmes avec Omar Sarr, il a toujours rappelé qu’il est du PDS. A la veille du dernier référendum, lorsque des voix se sont levées pour savoir s’il est pour le Oui ou le Non il a répondu dans un entretien accordé à xibaaru « j’appartiens à une entité politique qui a appelé à voter en faveur du non, alors je ne sais pas quelle autre position pourrait-on attendre de moi ». Pour rappel, malgré qu’il soit arrivé à Bignona deux jours seulement avant le vote du référendum, il a fait un travail qui a permis au NON de l’emporter dans la commune où il est Maire.

L.BADIANE pour Xibaaru.com