Débat d’orientation budgétaire le conseil municipal de Kédougou prend des mesures

Les conseillers municipaux de la commune de Kédougou se sont retrouvés ce mercredi 13 janvier 2016 en débat d’orientation budgétaire. Au cours de cette réunion présidée par Mamadou Hadji Cissé, député – maire de Kédougou, le conseil municipal a pris un certain nombre de mesures.
Dans le souci de satisfaire aux principales préoccupations des populations, le conseil municipal de Kédougou a pris les décisions suivantes : le lotissement de 2000 parcelles sur une superficie de 125 ha, la régularisation des parcelles des populations qui habitent sur les corniches, l’octroi d’un site d’une superficie de 5 ha pour abriter le futur stade régional à Ndiormy.
Il faut dire qu’à travers ce nouveau lotissement, le maire de Kédougou et son équipe entendent faire de Kédougou une ville moderne. Et des travaux de terrassement et de viabilisation précéderont les opérations de lotissement. Des espaces verts, des aires de jeux et d’autres infrastructures socio-économiques de base (école, postes de santé, marchés…) y trouveront leur place. Mamadou Hadji Cissé compte s’appuyer sur les expériences du passé pour mieux réussir ce projet de lotissement.
Le conseil municipal a également délibéré sur les autorisations de construire. Ce qui traduit la vision de faire respecter la réglementation selon le code général des collectivités locales.
« Personne ne doit plus construire sans autorisation. Désormais, toute personne qui voudrait bénéficier d’une autorisation de construire devrait s’acquitter d’une somme de 100 000 FCFA. Tous ceux qui ont construit sans au préalable bénéficier d’une autorisation de construire devront s’acquitter d’une amende de 200 000 FCFA » a indiqué Mamadou Hadji Cissé, député-maire de la commune de Kédougou.
Par ailleurs, il a renouvelé sa confiance au conseil municipal de Kédougou et a promis de créer une radio pour mettre fin au déficit de communication entre les élus et les populations non sans adresser des remerciements aux services techniques et particulièrement au payeur régional qui fait des miracles et dont l’engagement permet d’améliorer le recouvrement des taxes.
Les conseillers municipaux ont aussi décidé d’intégrer dans le procès-verbal, une motion de félicitation adressée au maire de la commune de Kédougou pour son dynamisme dans l’assainissement de la ville, ses actions auprès de la jeunesse (subvention aux ASC). C’est ce qui est la résultante du bon état de santé des recettes financières.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com