Daouda Diallo : « Médina Yoro Foula est pillé »

Le marché très lucratif et la pauvreté touchant presque tous les habitants du département de Médina Yoro Foula (MYF) font que les populations s’adonnent à cette activité prohibée. Tous les bras valides sont devenus des coupeurs, avec la complicité de certaines autorités locales et des populations autochtones qui les protègent », a confié le chef du service des Eaux et Forêts de la région de Kolda, le Colonel Alé Seck à ses hôtes, lors d’un briefing à Sinthiang Aladji Saliou. Une localité située dans la commune de Koulinto.

Les visiteurs se sont dits outrés par l’ampleur des dégâts causés à la Forêt par le trafic de bois de vène à destination de la Gambie. Ce phénomène, selon Enquête, ont-ils souligné, menace les derniers massifs forestiers du pays et hypothèque l’avenir des générations futures.

Et le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo se désole : « Nous avons un très grand problème dans le Médina Yoro Foula qui est systématiquement pillé par des personnes malintentionnées. Elles pillent notre forêt ».