Dakar et Pretoria veulent renforcer leur coopération bilatérale

L’Ambassadeur d’Afrique du Sud au Sénégal, M. Abel Mxolisi Shilubane, a salué mercredi les “excellentes” relations bilatérales entre son pays et le Sénégal, ajoutant que la longue distance entre les deux pays ne constituait pas un frein aux bonnes relations bilatérales.
Le diplomate s’exprimait mercredi lors d’une table ronde entre le Sénégal et l’Afrique du Sud, organisée à Dakar par Brand South Africa, l’agence sud-africaine de marketing qui cherche à promouvoir l’image de l’Afrique du Sud à l’étranger.

Shilubane a indiqué que la raison de ce forum était d’explorer les moyens de promouvoir les échanges et une coopération plus étroite entre son pays et le Sénégal dans les domaines de la culture, du patrimoine, de l’identité, de l’économie et du destin commun.

Il a fait allusion à des plans pour promouvoir davantage l’Agenda 2063 de l’Union africaine, avec un accent particulier sur “l’Aspiration n° 5” de l’avenir souhaité pour le continent africain, à savoir “Une Afrique avec une identité, un patrimoine commun, des valeurs partagées et une forte éthique culturelle”.

Il a exhorté les médias et les artistes africains à jouer un rôle de premier plan dans la facilitation de cette ambition en fournissant des informations utiles et véridiques à tous les niveaux.

Pour sa part, la directeur général de Brand South Africa, le Dr. Petrus Kock, a déclaré que les relations économiques entre les deux pays dépendaient de la stabilité politique et pour cette raison, il a salué les efforts déployés par le gouvernement et les dirigeants politiques du Sénégal.

“Avec un environnement paisible, la société est appelée à prospérer comme ce fut la cas dans mon pays”, a déclaré Petrus Kock.

Il a expliqué que depuis la fin de plus de douze ans de sanctions internationales en 1996, le produit intérieur brut de l’Afrique du Sud a presque triplé pour atteindre 400 milliards de dollars.

Kock a exprimé son optimisme que le Sénégal peut atteindre une telle croissance à travers des « rapports B2B » que son pays cherche à entretenir avec ce pays d’Afrique de l’ouest.

Il a rappelé qu’entre l’Afrique du Sud et le Sénégal il existe des accords de coopération, notamment dans les domaines de l’agriculture, de l’art et de la culture ajoutant qu’un total de 12 accords de coopération ont été signés par les deux pays lors de la visite du président Jacob Zuma à Dakar en 2013.
“Il existe des accords dans les domaines du commerce, de l’environnement, de l’énergie et des mines, ainsi que du traitement de l’eau, la création d’emplois, entre autres”, a ajouté Kock.

Parmi les participants aux discussions figuraient des artistes, des experts sénégalais et des représentants de l’industrie culturelle en Afrique du Sud, ainsi que Mme Sindiswa Mququ, la Directrice de Brand South Africa pour l’Afrique et le Moyen-Orient, le Ministère de la promotion des investissements, le Ministère de la culture et de la communication, le Ministère du tourisme, les décideurs économiques, les médias, etc.