C’est la grève aux impôts et Domaines le lundi prochain

Les brassards rouges seront bien attachés autour des bras, lundi prochain dans les services des impôts et domaines. Et pour cause, le Syndicat des travailleurs de l’administration fiscale (Staf) est mécontent et tient à le faire savoir. En réalité, Alassane Bâ et cie dénoncent un nouvel arrêté de la Direction générale des impôts et des domaines (Dgid) qui divise, selon eux, les travailleurs en deux catégories : les « sortants de l’Ena et les nonsortants de l’Ena ». Par conséquent, le Staf s’insurge, selon les mots de M. Ba, contre « l’instruction de leur ministère de tutelle qui a sorti une lettre divisant les fonds communs des agents des impôts et domaines en faveur des sortants de l’Ecole nationale d’administration (ENA) ». Et à en croire les syndicalistes, sur les 1 400 agents que comptent les Impôts et Domaines, seuls 327 bénéficient de tous les privilèges au détriment des 1 073 agents restants. Une injustice contre laquelle compte se dresser Alassane Ba, en déroulant un plan d’actions qui sera suivi d’une campagne d’information de l’opinion publique, à travers le port de brassards rouges dès la semaine prochaine. Mais tout le monde ne semble pas être du même avis au sein du très élastique système des Impôts et Domaines où certains agents voient d’un très mauvais œil la montée en puissance de ce syndicat, qui ne serait pas majoritaire du côté des travailleurs de l’administration fiscale. Pour eux, ce ne serait pas le vrai syndicat qui parle. Le vrai syndicat ? Pense-t-on au fameux Syndicat des Impôts et Domaines à qui M. Sonko a donné ses lettres de noblesse ? Affaire à suivre !