Centrafrique: 23 enfants décèdent à la suite d’une épidémie de rougeole

L’épidémie de coqueluche et de rougeole, qui sévit depuis avril dernier dans la localité d’Amdafock, dans la préfecture de la Vakaga, à l’extrême nord de la République centrafricaine, a atteint 38 enfants dont 23 sont décédés, a annoncé un responsable du centre de santé local.
Les responsables sanitaires de la région sont confrontés à d’énormes difficultés pour accéder aux sites où sévit l’épidémie à cause de l’état impraticable du réseau routier qui empêche toute lutte efficace contre des maladies qui ont pourtant disparu dans d’autres régions du pays grà¢ce à la vaccination.

La rougeole et la coqueluche ne font des victimes, pour le moment en Centrafrique, que dans les régions encore sous occupation des groupes armés où il n’existe aucun service administratif.

Même les organisations humanitaires ne s’aventurent pas dans ces région par peur des groupes armés qui n’hésitent pas à s’emparer de leurs moyens d’intervention.

Il y a deux semaines, les groupes armés ont empêché une mission des forces armées centrafricaines qui devaient dispenser des soins gratuits dans les centres de santé dans une de ces régions.