Casamance : La filière mangue peine à sortir du gouffre

La Casamance est par excellence une zone agricole à cause de ses nombreuses potentialités naturelles et les conditions climatiques favorable à toute activité paysanne. L’arboriculture occupe une place importante et la filière mangue domine largement les autres spéculations. Pendant longtemps, la mangue produite en Casamance a été appréciée à cause de sa qualité mais depuis plus de 10 ans maintenant, elle souffre. Le malaise va de mal en pire et les productions baissent considérablement. La mouche blanche est désignée comme principal responsable de ce désastre. Conséquence, une importante quantité de cette production pourrit dans les arbres avant même que la mangue soit récoltée. Toutes les tentatives et stratégies mises en place pour faire face se sont révélées impuissantes devant un ennemi de plus en plus fort. Beaucoup d’argent aura été injecté dans la lutte sans succès. Aujourd’hui, les acteurs de la filière tentent encore de se réorganiser avec l’appui de la chambre de commerce de Ziguinchor et des partenaires pour mener le combat. Ils ont espoir que cette fois, une solution durable sera trouvée pour sauver la filière et redonner à la mangue la place qu’elle occupait jadis.

L.Badiane pour xibaaru.com