Boubacar Boris parle d’erreur jamais commise dans ce pays

L’envoi de 2 100 soldats sénégalais au Yémen est sujet de débats depuis quelques jours. Des hommes politiques, des acteurs de la société civile ou de simples citoyens sénégalais ont émis des réserves sur cette décision du Président Sall. C’est aujourd’hui au tour de l’écrivain Boubacar Boris Diop d’entrer en jeu. Sur son mur facebook, l’auteur de “doomi golo” écrit : “Le même gouvernement qui, silencieux sur l’éventuel sort de nos compatriotes en Méditerranée et en Afrique du Sud, est sur le point d’envoyer 2100 de nos soldats servir de chair à canon sur les lointaines terres d’Arabie. Presque personne n’est d’accord avec la présence de troupes sénégalaises au Yémen”. Et même si l’envoi est officiel avec le passage du ministre des Affaires Etrangères à l’Assemblée nationale, l’écrivain reste quand même incrédule. Car, écrit-il, “si cela venait à se faire, ce serait particulièrement dommageable pour notre amour-propre. Ce serait surtout la décision la plus mystérieuse et la plus folle jamais prise dans ce pays et elle ne tarderait pas à faire oublier les erreurs, crimes et errements des trois devanciers de Macky Sall au palais présidentiel”.