Bignona: Prévention des conflits avec les éleveurs, les agriculteurs de Kadiamor préconisent une zone de pâturage

Chaque année, les éleveurs et les agriculteurs frôlent la confrontation physique notamment dans la zone de Kadiamor un quartier de la commune de Bignona. Cette zone de Manguiline et Kadiamor est au bord des rizières et sa population est essentiellement paysanne. Malheureusement ou heureusement, parmi les habitants de ces quartiers, il y a des éleveurs. Une cohabitation est alors inévitable entre les deux communautés. Mais ce n’est pas toujours le parfait amour entre elles. On se rappelle, il y a seulement quelques mois, pendant la récolte du riz, des femmes de ces mêmes quartiers avaient haussé le ton et étaient prêtes à la confrontation physique avec les éleveurs à cause de la divagation abusive des animaux qui détruisaient leurs récoltes. Les pauvres vieilles femmes ont vu tous leurs efforts se résumer à zéro à cause de ce fléau. En plus des échanges houleux de propos entre les deux camps, il y aurait eu même des menaces de mort qui proviendraient des éleveurs soupçonnés par les éleveurs d’être protégés. A quelques semaines du début de l’hivernage, les agriculteurs visiblement impuissants dans cette affaire se réunissent et s’organisent pour faire face. A l’issue de leur rencontre Mercredi, ils ont décidé de retourner voir les autorités avec une proposition en main. Ils exigent la création d’une zone de pâturage pour les éleveurs très loin des superficies cultivables. Tout ceci pour éviter un bain de sang car ils ne comptent plus se laisser faire. Des représentants des notables du quartier, des femmes, les délégués de quartier, l’imam, l’association des consommateurs, tous ont répondu présent lors de cette réunion prise au sérieux par ses initiateurs.

L.BADIANE pour Xibaaru.com