Bignona : Mamina Kamara apporte la joie à Ouonck, la population va désormais se soigner chez elle

Construit depuis 2013, le poste de santé du village de Souda n’a pas fonctionné faute de personnel qualifié. Touché par le calvaire qui vivent les populations de presque six villages de la commune d’Ouonck, le Maire de la localité a sollicité et obtenu l’appui du conseil départemental de Bignona. Sensibilisé sur la question, le Président du conseil départemental a répondu favorablement à la demande d’une population au désarroi. En effet le conseil départemental a recruté une infirmière, diplômée d’état qu’il a mis à la disposition de la commune d’Ouonck sur proposition du médecin chef de Bignona. Cette dernière a été accompagnée à son poste Vendredi dernier. Ce fut un soulagement total pour les populations de la zone qui ont manifesté leur joie pour l’épine que le conseil départemental de Bignona vient de leur enlever du pied. En plus de l’infirmière, le Président du conseil départemental a pris l’engagement d’accompagner la commune d’Ouonck pour la fourniture de matériel et de médicament pour permettre au poste de santé de jouer son rôle dans les meilleurs délais. Les populations estiment qu’avec l’ouverture du poste de santé, beaucoup de maux dont elles souffrent comme le paludisme notamment, vont être combattu avec ds soins appropriés sans faire de longues distances. Avant l’ouverture de ce poste de santé, la population des villages que polarise la structure faisait par fois plus de cinq kilomètres pour trouver un personnel de santé qualifié. Aujourd’hui c’est un mauvais souvenir. Mais le Président du conseil départemental n’est pas allé les mains vides, il s’est rendu à Souda avec 3tonnes de ciment et la somme de 200 000FCFA pour répondre à une doléance des jeunes de ce village pour la réhabilitation de leur foyer.

L.Badiane pour xibaaru.com