Bignona : Mamina Kamara annonce le lancement du crédit pour femme

Le conseil départemental de Bignona a une vision claire pour l’émancipation de la femme notamment celles qui vivent en milieu rural. La situation socioéconomique du département s’est fortement dégradée ces 20 dernières années à cause de la crise qui secoue la Casamance et qui s’est concentrée particulièrement durant cette période dans le département de Bignona. Les principales victimes sont les jeunes mais aussi et surtout les femmes qui sont obligées de supporter les charges de la famille en l’absence des hommes qui sont toujours obligés, par moment, de se déplacer de leur localité pour assurer leur sécurité. Au retour, ces hommes sont pauvres et assure difficilement leur devoir de chef de famille. Aujourd’hui, la femme occupe une place centrale dans le dispositif familiale dans la prise en charge de l’éducation des enfants, de leur santé mais aussi de leur nourriture à côté des hommes. C’est la raison pour laquelle le Président du conseil départemental de Bignona a décidé de soutenir ces femmes en mettant en place un fonds de crédit. Il sera exclusivement réservé aux femmes qui seront organisées en groupements pour les aider à mener des activités génératrices de revenues comme le commerce, la transformation ou encore le maraîchage. Le fonds sera bientôt mis en place avec l’appui de partenaires comme le Pays de Savoie (France) mais aussi sur fond propre du conseil départemental. Le projet sera lancé dans la commune de Oulampane. Mamina Kamara a fait cette annonce à Souda aux femmes de la famille Sané qui l’ont choisi Samedi dernier comme parrain d’une manifestation culturelle. Signalons que cette famille œuvre, par l’unité de ses membres, pour la paix et le développement.

L.BADIANE pour xibaaru.com

1 Comment

  1. Rien de nouveau. Depuis des années d’autres communes du departements de Bignona ont mis en place des çredits qui fonçtionnenet bien.

Les commentaires sont fermés.