Bignona: Les populations éprouvées par la rareté de poisson dans le marché

Les populations vivant dans le département de Bignona notamment les musulmans vivent une situation très difficile en ce mois béni de ramadan. Depuis quels jours, trouver du poisson ou du bon poisson relevés presque de l’impossible. La rareté de cette denrées importante dans la préparation de repas plonge plusieurs familles dans l’impasse.

Malheureusement, l’alternative suivante aussi n’est pas accessible à toutes les familles, la viande coûte cher. Son prix a augmenté en plus du fait que beaucoup de gens ne font plus confiance à la viande vendue dans le marché à cause de la viande d’âne qui serait vendue aux populations ailleurs. Nous avons fait un tour au débarcadère de Kafountine. Et c’est ici que se trouve l’explication de la situation au marché de Bignona, pas de poisson frais. Les pirogues sont presque toutes dehors. Si certains pêcheurs nous parlent de situation défavorable, d’autres expliquent cela par le fait que beaucoup de pêcheurs sont allés démarrer le ramadan en famille. Il faut souligner que la plupart des pêcheurs ne sont pas des autochtones. Ils viennent des autres régions notamment du Sine-Saloum, de Dakar et Saint Louis ou tout simplement de la sous région africaine. Quoi qu’il en soit, la situation est difficile car le rare poisson qu’on trouve sur le marché est soit de mauvaise qualité ou coûte excessivement cher, hors de portée des petites bourses.

L.BADIANE pour Xibaaru.com