Bignona : Le Maire met les gros moyens pour redynamiser la lutte

La culture et le sport sont des compétences transférées aux collectivités locales et la luttes regroupe, à elle seule, ces deux domaines. Et le rôle de chaque Maire est de faire en sorte que les acteurs de cette discipline puissent la pratiquer convenablement en ayant la motivation requise pour le faire. Le Maire de Bignona ne veut pas déroger à cette disposition et veut aller plus loin pour redonner à la lutte la place que ce sport occupait jadis dans le département. Pour cela, il a démarré trop fort en mettant sur la table la somme de deux millions de FCFA pour un tournoi de lutte appelé coupe du Maire. Les jeunes lutteurs de Bignona se sont fait plaisir en championnat comme le jour de la finale. En poids lourd et en poids léger, les affiches ont tenu toutes les promesses et les vainqueurs et vaincus en finale ont gagné comme ils ne l’ont jamais eu dans leur carrière de lutteur. Ils ont reçu individuellement jusqu’à deux cent mille francs. Un effort du Maire que les acteurs de la lutte ont salué et ont demandé à Mamadou Lamine Keita de continuer sur cette lancée. Un appel qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd car le Maire de Bignona veut aller au-delà de ce que lui ont demandé les populations. Son ambition est d’arriver à un festival international de lutte traditionnelle qui va regrouper, non seulement les lutteurs venus des régions du Sénégal notamment de la Casamance naturelle mais ce grand événement va accueillir aussi des lutteurs qui viendront de la sous région africaine. Mais il s’agira d’y aller progressivement. Ce tournoi c’est aussi l’occasion, selon Mamadou Lamine Keita pour détecter les talents locaux afin de les encadrer et les propulser au niveau national pour leur permettre de gagner leur vie par ce sport.

L.Badiane pour xibaaru.com

1 Comment

Les commentaires sont fermés.