Bignona : Le conseil départemental adopte un budget d’action dans la continuité

Le budget du conseil départemental de Bignona pour l’exercice 2016 a été adopté par les conseillers Samedi dernier au cours de la session budgétaire. Il s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de quatre cent quatre-vingt-douze millions deux cent cinquante-sept mille (492 257 000) FCFA contre 494 430 784 en 2015 soit une baisse de 2 173 784 FCFA. Dans la continuité de 2015, le Président Mamina Kamara et son conseil veulent aller plus loin en mettant l’accent sur les domaines classiques de compétence mais une attention sera accordée aux compétences générales comme l’agriculture. En dehors des fermes villageoises qui seront implantées en rapport avec L’ANIDA, le conseil départemental va contribuer à la réalisation de la ferme agricole du Lycée Technique Agricole Emile Badiane de Bignona. Dans le domaine de l’éducation, le plus grand projet demeure la construction de l’amphithéâtre du Lycée Ahoune Sané. Une infrastructure qui permettra de résoudre le déficit professeur notamment en Philosophie souvent motif de grève pour les élèves. C’est aussi une façon de régler la question du manque de salles de cours. L’enseignement professionnel est aussi pris en compte avec la construction de la maison des hôtes, d’un projet élevage et d’une infirmerie au centre de formation de Sindian. Dans le domaine de la Santé le conseil a opté pour la santé de la mère et de l’enfant (santé de la reproduction), avec réalisation d’une maternité pour renforcer l’existant entre autres. Il faut noter que le budget a été élaboré en ayant comme référence ou ligne conductrice les projets, programmes et plans en cours au niveau national comme au niveau régional et local. Le PSE, le PPDC, ou le plan départemental de développement durable (P3D) ont tous commandé les actions inscrites dans le budget du conseil départemental pour l’exercice 2016.

L.BADIANE pour xibaaru.com