Bignona : Le CEM de Badiouré ne veut plus de retardataire à l’ouverture des classes

Chaque année, le quantum horaire est sérieusement affecté au CEM de Badiouré, IEF de Bignona 1. La cause, beaucoup d’élèves arrivent trop tard à l’ouverture des classes. Cela occasionne un démarrage tardif des cours. En plus, des retards chroniques constatés au cours de l’année scolaire, ces mêmes élèves quittent l’école pour les vacances dès la fin de la dernière épreuve de la composition du second semestre. Autant de choses qui ont un impact sérieux sur les résultats scolaires entre les cours et aux examens. Cela participe à la baisse drastique du niveau des apprenants. Pour corriger cela, les membres de la communauté éducative du collège se retrouvent dans un forum convoqué ce Samedi 21 Novembre 2015 pour réfléchir des voies à suivre pour stopper ces pertes de temps. La principale cause évoquée est le départ massif des élèves qui vont passer les grandes vacances à Dakar, en Gambie ou ailleurs. Malheureusement, ces vacanciers rentrent tard à l’ouverture. Des mesures ont été prises parmi lesquelles « retenir les élèves au village pendant les vacances et les initier à d’autres activités lucratives comme le commerce de fruits ou encore le maraîchage qui peuvent leur permettre de prendre en charge leur besoin de la rentrée prochaine ou de leur habillement. Autre mesure, c’est le fait de fixer une date limite que tout élève du collège qui veut étudier ne doit pas dépasser sinon c’est l’exclusion totale. Mais il faut dire que les parents d’élèves ont reconnu qu’ils sont largement responsables de cette situation et qu’ils travaillent désormais à arrêter le fléau.

L.Badiane pour xibaaru.com