Bagarre à Assemblée Nationale : le Resocit accuse Macky et le PDS

La situation qui prévaut à l’Assemblée nationale inquiète beaucoup le Réseau sénégalais des observateurs citoyens (RESOCIT). Dans un communiqué, le RESOCIT déplore « les agissements portés contre le principe de la séparation des pouvoirs et la démocratie ». Il s’agit d’une part, de l’élection des membres du bureau de l’Assemblée. La structure dirigée par Valdiodio Ndiaye considère qu’il y a immixtion de l’Exécutif du côté de la majorité parlementaire, puisque les membres « semblent avoir été désignés par le Chef de l’Etat ». D’un autre côté, le RESOCIT accuse le Parti démocratique sénégalais (Pds) de transposer ses problèmes internes à l’Assemblée nationale, en enfreignant ainsi le principe de la séparation des pouvoirs. C’est pourquoi la structure « demande à la classe politique de mettre l’intérêt national au-dessus des positions partisanes et d’explorer les voies et moyens de sortie de crise avec l’appui des bonnes volontés ». Par ailleurs, il appelle « les acteurs politiques à se ressaisir pour que le Sénégal demeure une référence démocratique non seulement en Afrique mais également dans le concert des Etats démocratiques ».