Autoroute Ilaa Touba…6 km repris pour six mois de travail perdus

Selon le journal Le Quotidien de ce lundi 29 août, «rien ne va plus dans les travaux de l’Autoroute Ilaa Touba».

Le journal informe que «ce sont six mois de travail qui sont partis en «fumée», dans la mesure où une partie des travaux devra être reprise par les Chinois. Et ce, après que les techniciens de l’Ageroute et le bureau de contrôle ont émis de sérieuses réserves quant à la qualité de l’ouvrage.

D’ailleurs, selon un ingénieur en Génie civil interrogé par le canard de Madiambal Diagne, les matériaux utilisés ne répondent pas aux normes. Alors, l’heure est aux accusations les plus surréalistes. Car, informe le journal, des autorités administratives sont pointées du doigt et taxées de corrompues par les Sénégalais.

C’est tout le sens qu’il faut donner au fait que le Préfet de Diourbel ait décidé de briser le silence, ce lundi. Même si, dit-il, il n’a rien à se reprocher.