Atépa a dupé Macky Sall sur la protection du littoral…Son plan secret

L’activisme de Pierre Goudiaby Atepa pour la protection du littoral ne serait pas gratuit. Dans son édition de ce mardi, Le Quotidien le cite, en utilisant le conditionnel, dans une affaire où le conflit d’intérêt est manifeste. Atepa « aurait un projet de construction d’un hôtel 5 étoiles » sur un site appartenant à autrui. Le journal ajoute que des correspondances ont été adressées au Premier ministre, Mahammad Dionne, pour attirer son attention.

Aïdara Sylla, un proche de Wade, qui a eu des démêlés avec la justice avant d’obtenir un non-lieu, est l’auteur de l’une des lettres. En 2008, rapporte le journal du Groupe Avenir communication, Atepa voulait, avec Sylla, construire un hôtel Sheraton sur la Corniche. Wade fait déclasser un terrain de 17 mille 837 m2 qui sera vendu à Sylla. Qui paie un billet d’avion pour l’Afrique du Sud à Atepa qui a promis de lui trouver des partenaires au pays de Mandela.

Une partie de l’immense terrain est cédée à un Malien, Mossadek Bailly, qui veut y ériger l’hôtel Azalaï de Dakar, une autre est mise à la disposition de l’hôtel Terrou-Bi, qui y prévoit un projet d’extension. À la suite d’une brouille dans les affaires, Atepa et Sylla se retrouvent face-à-face.

Ceci expliquerait-il l’engagement de l’architecte en faveur de la protection du littoral ? En tout cas, son activisme semble commencer à porter ses fruits puisque l’État vient d’ordonner au Terrou-Bi d’arrêter les travaux d’extension de l’hôtel.