Arrêt des bateaux Aguene et Diambone de la Casamance

L’arrêt des bateaux Aguène et Diambone, qui assurent la navette Dakar-Ziguinchor, affecte au plus haut point les habitants de la Casamance. En effet, pour l’association des habitants de l’Ile de Carabane, cette situation porte un grand préjudice aux populations casamançaises. Pour les amis de Alioune Sarr secrétaire général de l’association pour la Rénovation et le développement de l’île de Carabane (Ardica), la mission de désenclavement qui a été confiée aux deux bateaux est loin de répondre aux préoccupations des insulaires de la Casamance. L’escale de Carabane n’est pas aux normes et il est difficile d’avoir un billet qui revient d’un vrai parcours du combattant, ditil dans la note. D’après eux, le manque d’information sur les pannes qui ont cloué les deux bateaux depuis plusieurs mois ont plongé les casamançais dans un grand désarroi. Depuis le début de l’année, Aguène est tombé en panne suivie de Diambone au mois d’août dernier. Mais aucune autorité, ni ministre ou agence n’ose clarifier les choses pour les populations casamançaises», déclare Alioune Sarr.