Aminata Mbengue Ndiaye lance un projet d’élevage de 800 millions pour Kolda et Vélingara

Dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, plusieurs pistes sont explorées. Et cette fois ci, les acteurs mettent l’accent sur l’élevage. Ainsi, est né un projet dénommé « Kébal » qui entre dans la redynamisation du secteur de l’élevage par le développement de ses différents produits. Avec deux composantes différentes, ce projet a pour entre autres objectifs, améliorer le statut social, économique et politique des femmes pour favoriser leurs accès aux services de base, aux ressources productives et à l’information sur la nutrition. Il s’agit là d’un projet d’Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières, financé par l’Union Européenne pour 327 948 982 FCFA, et l’Agence française de Développement 456 731 707 CFA. En effet, ce projet sur une durée de trois ans, a comme zone d’intervention les départements de Kolda et Vélingara pour un ensemble total de huit communes. Ce projet vivement salué par les populations surtout le monde de l’élevage, est lancé officiellement par madame Aminata Mbengue Ndiaye ministre de l’élevage. Un moment mis à profit le ministre de l’élevage pour inviter les acteurs de l’élevage à redynamiser les différentes chaines de valeurs au profit de tous. D’ailleurs l’action envisagée par ce projet sur ces trois ans, vise à améliorer niveau de production, augmenter les revenus et réduire considérablement le taux de malnutrition au niveau des familles paysannes dans ces deux départements bénéficiaires. Une véritable action de lutte contre la pauvreté. D’où la grande satisfaction des éleveurs qui promette engagement et détermination pour le succès de « Kébal » qui signifie prospérité ou richesse
EL HADJI MAEL COLY