Amidou Diédhiou du SELS corrige sévèrement Kalidou Diallo: « Il veut se faire une santé politique sur le dos des enseignants »

La récente sortie de l’ancien Ministre de l’éducation contre les syndicats d’enseignants n’est pas du goût de ces derniers. Kalidou Diallo les a traités de « syndicats sans orientations qui font des revendications alimentaires ». Amidou Diédhiou du bureau exécutif national du SELS monte au créneau pour descendre Kalidou Diallo après cette sortie qualifiée de malheureuse par le syndicaliste. À la limite, Amidou pense que c’est une sortie provocatrice car ça ne peut être que cela quand un ancien ministre de l’éducation de sur quoi ancien syndicaliste s’adresse de cette façon à des syndicats légalement constitués et suffisamment organisés et responsables. Pour Mr Diédhiou, ce sont des propos de quelqu’un qui est nostalgique des revendications et des orientations syndicales de 1980. Et Amidou Diédhiou d’avertir;  » si Kalidou Diallo a un agenda politique qu’il déroule, qu’il ne le déroule pas sur le dos des enseignant car ça ne passera pas ». Il considère que cela n’est pas élégant de la part de son ancien boss. Le syndicale pense que c’est vraiment déplorable et condamne cette sortie « irrespectueuse » avec la dernière énergie. « Comment peut-on comprendre qu’on déclare que le SELS n’a pas d’orientation ? » s’interroge Amidou Diédhiou alors que chaque jour, les militants continuent de faire confiance à cette organisation syndicale. Pour le prouver, Mr Diédhiou donne rendez-vous à Kalidou Diallo aux prochaines élections de représentativité. Mais il rappelle à Kalidou Diallo ses propos quand il disait que « le SELS était un syndicat responsable et le plus puissent au Sénégal. »
Quand l’ancien Ministre parle de revendications alimentaires, Amidou Diédhiou rigole et estime que  » c’est le manque de responsabilité qui a amené Kalidou Diallo à ne pas visiter ou revisiter la plateforme égratignée »
« Est ce que demander la gestion démocratique, exiger la tenue d’élections de représentativité ou encore parler des lenteurs administratives sont des revendications alimentaires »? s’interroge le syndicaliste. Mais en analysant les propos de Kalidou Diallo, Amidou Diédhiou estime que l’ancien ministre avoue, en citant 3 syndicats, que le SELS, le CUSEMS et le SAES sont les syndicats les plus représentatifs dans ce pays. Pour terminer, Amidou Diédhiou conseille à Kalidou Diallo que s’il veut aider le Président de la République, qu’il lui tienne un langage de vérité, qu’il lui dise les vrais problèmes de l’école qui se résument au respect des accords signés. Et Mr Diédhiou d’ajouter » ceux qui se disent intellectuels de ce pays doivent toujours le servir et non continuer à se servir du pays par des manœuvres inélégantes qui ne les honorent pas »

L.BADIANE pour Xibaaru.com