Amadou Ba décroche 10 milliards de FCFA pour le…

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba et Rémy Rioux, Directeur général de l’Agence française de Développement, en présence de Papa Abdoulaye Seck, ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural et de Malick Ndiaye, Directeur général de la Caisse Nationale du Crédit Agricole du Sénégal, vont signer lundi prochain la convention de financement relative à une ligne de crédit dédiée au financement de l’investissement agricole au Sénégal. En effet, ce prêt concessionnel d’un montant global de 15 millions d’euros, soit environ 10 milliards de francs Cfa, accordé par l’Afd à l’Etat du Sénégal, sera intégralement rétrocédé à la Cncas et affecté au financement de l’investissement agricole, en particulier dans les exploitations familiales. Il est complété par une subvention de 300 000 € pour appuyer la Cncas notamment sur les aspects environnementaux et sociaux du projet.

Le projet a pour finalité de contribuer à lever deux des principaux freins au développement de l’agriculture sénégalaise. Il s’agit de l’accès au financement long-terme et l’insuffisance des équipements. Il appuiera la réalisation d’investissements permettant la modernisation, la diversification et l’extension des activités des exploitations agricoles et des organisations professionnelles, dans des filières agricoles à fort potentiel. Plus spécifiquement, il visera à augmenter les superficies aménagées et la production, notamment céréalière, améliorer la compétitivité des filières agricoles et à faciliter l’insertion des jeunes et des femmes dans l’agriculture, notamment dans la commercialisation et la transformation des produits agricoles.