Aly Ngouille Ndiaye : « L’Etat n’est pas pressé pour la reprise de SUNEOR

L’Etat du Sénégal prend tout son temps pour trouver un futur repreneur à la Suneor. C’est en tout cas ce qu’a indiqué le ministre des Mines et de l’Industrie, Aly Ngouille Ndiaye, qui présidait hier, vendredi 13 novembre, la cérémonie d’ouverture de la 15e assemblée générale de l’Association des industriels de la filière oléagineuse de l’Uemoa (Aifo-Uemoa)

«Nous n’avons pas à nous précipiter dans les solutions de reprise. Nous allons d’abord encadrer cette campagne arachidière et ensuite prendre toutes nos dispositions. Si nous nous entendons avec Jaber c’est plus facile. Le reste, dans ce cas, c’est de privatiser selon les meilleures règles pour l’économie sénégalaise. Des discussions sont actuellement en cours et des propositions lui ont été faites», laisse-t-il entendre.

Interpellé sur l’intérêt manifesté par l’homme d’affaire Cheikh Amar de rependre la Suneor, Aly Ngouille Ndiaye soutient: «je ne suis pas en mesure de répondre à cette question parce que je ne suis pas officiellement au courant de cela. J’ai seulement entendu par la presse que Cheikh Amar est intéressé par la Suneor. Dans tous les cas, nous ne sommes pas pressés. S’il est intéressé, il a le temps de faire un dossier technique et financier et de le proposer aux autorités qui vont apprécier s’il a les capacités» gérer l’entreprise.