AIBD…Les employés en colère : Pas d’argent pour payer les salaires

A ce rythme, ce n’est pas demain la livraison de l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd). Les autorités ont pensé décanter la situation avec la signature du cinquième avenant, mais à l’aéroport les choses ne bougent quasiment pas. Les ouvriers très remontés contre leur employeur le Groupe Saoudien Bin Laden depuis quelques temps, ont tenu un sit-in aujourd’hui dans la matinée devant le portail de l’Aibd. Ils réclament un mois d’arriérés de salaire et des mauvaises conditions de travail. Selon un des responsables des ouvriers , le directeur du projet leur a fait savoir que le groupe n’a pas d’argent pour payer leurs salaires et qu’il attend que le gouvernement débourse pour qu’ils soient payés. A l’en croire, beaucoup d’ouvriers sont désemparés depuis que le directeur du projet a annoncé la nouvelle hier lors d’une réunion. Ils interpellent les autorités afin qu’ils entrent dans leurs fonds et que l’aéroport soit livré à date échue.