Affaire des 690 élèves maitres…Le SAEMS-CUSEMS exige la démission de Serigne Mbaye Thiam

« Cette affaire montre à suffisance que Serigne Mbaye Thiam n’est pas le ministre qui doit gérer l’éducation dans ce pays » c’est la conviction de Mamadou Lamine Dianté. Le secrétaire général national du SAEMS-CUSEMS dénonce « les manquements » du ministre de l’éducation dans cette affaire de fraude lors du dernier concours de recrutement des élèves maitres. Pour rappel, plus de 600 candidats déclarés admis au concours, ont été reclassés en pleine formation pour cause de « fraude décelée par la tutelle ». Aujourd’hui, la cour suprême a cassé cette décision du ministre, et gonfle du coup les syndicats d’enseignement qui dénonçaient l’attitude de Serigne Mbaye Thiam. Ainsi Mamadou Lamine Dianté est monté au créneau pour exiger la démission du ministre de l’éducation. Mieux, le SAEMS-CUSEMS réclame la réintégration immédiate de ces élèves maitres. En effet, c’est le front scolaire qui semble s’installer sur un chemin de perturbation. Car à en croire le patron du SAEMS-CUSEMS « cette exigence fait partie des priorités dans la lutte syndicale pour la sauvegarde des intérêts de l’école sénégalaise ». A la question des accords signés avec le gouvernement, Mamadou Lamine Dianté ne cache pas sa déception de voir le gouvernement « jouer au dilatoire ». Le SAEMS-CUSEMS constate que l’application des accords fait l’objet d’une extrême lenteur du côté du gouvernement qu’il accuse de n’avoir pas fait de l’éducation « une priorité fondamentale ».
EL HADJI MAEL COLY